Présentation

© Cafés Littéraires de Montélimar / Correspondances de Manosque
Retrouvez les événements des adhérents de RELIEF dans la rubrique "Membres du réseau"
L’association RELIEF a été créée en mars 2011. Prolongement du réseau professionnel lancé en 2005 à l’initiative des Correspondances de Manosque et de la Maison des écrivains et de la littérature, RELIEF réunit autour de valeurs communes, structures, manifestations, et professionnels du livre, engagés dans la promotion de la littérature contemporaine et la traduction littéraire, afin de mener des réflexions et des actions ayant pour objectif la transmission et le soutien de la création littéraire.

L’association regroupe une trentaine d'organisations en France, en Belgique et au Québec. Plusieurs réunions annuelles, occasions d’échanges et de partenariats, abordent des thématiques liées aux préoccupations et aux responsabilités de ses membres. Car dans un contexte général incertain, et face à des financements menacés, il est vital d'opérer une concentration des forces vives, de renforcer la légitimité des missions de chacun, de donner les moyens d'une prise de parole collective.

Le réseau RELIEF est ainsi vigilant et engagé, afin que la création littéraire et sa diffusion perdurent en maintenant une exigence et une qualité au bénéfice de tous.

LE MANIFESTE DU RÉSEAU DES ÉVÉNEMENTS LITTÉRAIRES DE CRÉATION

Dans un contexte de surproduction éditoriale, de floraison de « manifestations et fêtes »  de toutes sortes, de confusions multiples (entre littérature et industrie du livre, entre transmission d’une parole singulière et promotion d’un produit), il nous est apparu urgent de formuler les missions et l’éthique des événements que nous organisons.
RELIEF (Réseau des événements littéraires de création)
38, rue du Faubourg Saint-Jacques,
75014  Paris
contact@reseau-relief.org
En identifiant un certain nombre d’acteurs et de structures qui, au-delà de leurs singularités artistiques et territoriales, partagent une même volonté de renouvellement des formes, un même souci de responsabilité littéraire et professionnelle, il s’agit pour nous de clarifier les contours d’une véritable mission de service public pour ces événements et, par extension, ceux d’une véritable « action culturelle littéraire ».

Cette démarche d’échanges et d’identification vient compléter le travail ouvert par certaines structures interprofessionnelles en régions (CRL, Offices du livre…). Elle marque par ailleurs la création du premier réseau des « événements littéraires de création » réuni autour de valeurs communes et d’objectifs partagés.

Cette volonté d’expliquer nos missions doit aussi nous permettre de faire face à des problèmes communs (méconnaissance de nos métiers, dotations budgétaires insuffisantes, risque d’uniformisation des contenus…) et de développer ensemble des actions collectives.

Dans l’immédiat, ce manifeste est un premier moyen d’alerter la responsabilité des pouvoirs publics pour maintenir la qualité, le niveau d’exigence et la diversité de ces événements littéraires ancrés sur nos territoires respectifs. 
(...)
 (Lire la suite...)